Le tiers du bonus de l'équipe dirigeante de Microsoft dépendra désormais des performances en matière de cybersécurité

Icône de temps de lecture 2 minute. lis


Les lecteurs aident à prendre en charge MSpoweruser. Nous pouvons recevoir une commission si vous achetez via nos liens. Icône d'info-bulle

Lisez notre page de divulgation pour savoir comment vous pouvez aider MSPoweruser à soutenir l'équipe éditoriale Plus d'informations

Notes clés

  • L'entreprise dépendra également de l'apport d'un tiers qui fournira une évaluation supplémentaire et indépendante des progrès de l'entreprise dans ces domaines.
Logo Microsoft

Le conseil d'administration de Microsoft a annoncé aujourd'hui des modifications à la structure de rémunération des principaux dirigeants de Microsoft.
cadres de l’équipe de haute direction (SLT). Afin d'améliorer la sécurité globale des produits et services de Microsoft, à compter du 1er juillet, un tiers de la prime de performance individuelle de chaque membre du SLT dépendra exclusivement de l'évaluation par le comité des rémunérations de la performance individuelle du dirigeant en matière de cybersécurité. Les failles de sécurité dans l'un des produits et services gérés par un membre SLT affecteront gravement leur prime de performance. Avec ce changement, les hauts dirigeants sont tenus encore plus responsables de la sécurité des produits et services.

Le comité de rémunération effectuera cette évaluation sur la base de mesures quantitatives et d'évaluations qualitatives liées à la mise en œuvre des recommandations du CSRB, des objectifs liés à la Secure Future Initiative de Microsoft et d'autres travaux liés à la sécurité. L'entreprise dépendra également de l'apport d'un tiers qui fournira une évaluation supplémentaire et indépendante des progrès de l'entreprise dans ces domaines.

Pour l'exercice en cours, le comité de rémunération examinera explicitement la performance en matière de cybersécurité de chaque membre du SLT dans le cadre de l'évaluation annuelle de la performance du membre.

Microsoft prévoit également de rendre la sécurité un élément obligatoire des examens semestriels pour tous les utilisateurs Microsoft.
employés. A partir de juillet, ces revues incluront un nouveau « cœur de priorité » relatif à la cybersécurité qui obligera les salariés à discuter avec leur manager des travaux qu'ils effectuent en matière de cybersécurité. À l'instar de SLT, les efforts de sécurité seront pris en compte dans la prime et la rémunération annuelles de chaque employé.

En savoir plus sur les sujets : microsoft, sécurité